Chilla Solo Lyrics

J’irais solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, mavé

Solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, pénombre

Slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo

Mais la mélancolie dure pas cinq minutes, nan nan

J’irais solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, mavé

Solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, pénombre

Slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo

Mais la mélancolie dure pas cinq minutes, nan nan nan

Trigipe fermer les yeux, esprit fait le maçon

Ouais j’ai visé les cieux en descente j’ai dû bridé mes vœux

Y a pas d’fumée sans beuh, chienne-mé j’suis dans l’action

J’deviens rusée [?] à risquer, pas d’quoi vider les comptes, hey

J’en ai pressé du noir, j’rêve de passer des caps

Regarde vers l’espace, je cherche à capter c’qui me dépasse

Dans mes pensées j’me noie, l’espoir d’ôter ma cape

Prendre un nouveau départ, la mort clôture la fin de l’escale, hey-yah

L’échec est la cause de ma réussite, les traîtres dans la fosse se sont réunis

Rêvent de m’voir démuni, la scène me rémunère, j’ai pas rêver d’la vie de Monica Bellucci

Mon cœur écorché par la solitude, le regard est encore comme sollicite

Entourée pourquoi j’ai l’âme aussi dure, la nuit tombée tous mes songes me rende bonifique

J’irais solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, mavé

Solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, pénombre

Slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo

Mais la mélancolie dure pas cinq minutes, nan nan

J’irais solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, mavé

Solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, pénombre

Slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo

Mais la mélancolie dure pas cinq minutes, nan nan nan

Mes insomnies, ma nicotine, parée, produit, ma p’tite routine

J’suis fatiguée, j’ai pas sommeil, voir le soleil reste insolite

J’suis trop sensible c’est un problème, devenir solide c’est un projet

L’amour se meurt, sort de nos vies, aimer c’est grave nocif

La nostalgie m’atteint quand tout me manque, les souvenirs deviennent embaumeurs

J’ai pris l’habitude qu’on vienne tout me prendre, au royaume des soeurs j’suis comme sang-de-bourbe

Mais ma clique soutient mes choix, ma mère essuie mes larmes

Mes frères se plient en quatre, j’les aimes tellement ça me calme

J’passe des appels en boucle avec ma garo au bout

J’me suis couché en boule, ils m’ont relevé en douce

J’suis cœur de pierre, c’est mon moteur mais brancher ma sono

Sans eux j’suis qu’une p’tite conne prise par la peur d’mourir solo

J’irais solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, mavé

Solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, pénombre

Slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo

Mais la mélancolie dure pas cinq minutes, nan nan

J’irais solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, mavé

Solo, solo, solo, solo, solo, solo, solo, pénombre

Slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo, slow mo

Mais la mélancolie dure pas cinq minutes, nan nan nan